IMG et soins palliatifs

Publié le par soinspalliatifs.pontoise.over-blog.com

Envisager la possibilité de soins pallaitifs pour le nouveau-né a fait prendre conscience à l'ensemble de l'équipe soignante, en particulier celle du DAN (Diagnostic AntéNatal), d'autres prises en charge possibles dans le cadre d'une Interruption Médicale de Grossesse (IMG).

 

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la situation clinique particulière de l'IMG peut rejoindre par 3 aspects les intentions de prise en charge des soins palliatifs.

- En premier lieu, l'accompagnement des parents dans la préparation au décès proche (et programmé) de leur enfant ressemble en tout point à celui de parents lors de soins palliatifs du nouveau-né.

 

- Deuxièmement, si un foeticide s'impose, la mort induite du foetus sera la plus "douce" possible par un choix de médicaments adaptés, pour un respect de la vie jusqu'au dernier moment :
* La voie d'injection systématiquement privilégiée est le cordon ombilical (voie intracardiaque uniquement en cas d'échec)
* Les médicaments qui induisent la mort mais dont l'injection est douloureuse pour le foetus, sont dorénavant utilisés en dernier recours, en cas d'échec des autres médications
* Une injection première d'un produit morphinique au foetus est systématiquement pratiquée, au cas où une ponction intracardiaque serait nécessaire secondairement 

 

- Enfin, on peut évoquer avec les parents, au cours de l'entretien pré-IMG, la possibilité d'un accompagnement de leur enfant à la naissance vers la mort (si le contexte clinique le permet, et si les parents semblent plutôt s'orienter vers ce type de prise en charge) plutôt qu'une mort programmée avant la naissance par foeticide. Et on rejoint alors complètement dans ce cas le concept des soins palliatifs.

Publié dans Catherine

Commenter cet article